Petit pénis ou précoce, ce n’est pas vraiment un problème

Il n’est pas utile de déprimer car tu as un sexe de taille inférieure à la moyenne. Cela ne sert à rien de te morfondre car tu jouis trop vite.

C’est vrai que dans mes Mp3, il y a une catégorie d’humiliation pour Micro-Pénis, mais, c’est pour t’exciter pour que tu te masturbes, c’est dans le cadre d’un fantasme. Mais dans la vie de tous les jours, rien ne sert de vivre malheureux à cause de cela.
Pour être certain que tu me crois, j’ai fait appel à Pénélope

Navigue dans cette catégorie

1 Commentaire

  1. Je dois dire que j’ai écouté ce MP3 avec une réelle émotion. Bravo Pénélope pour ta lecture, bravo à Fabrika pour le texte !

    A partir d’un certain âge, sans doute que ce texte perd un petit peu de sa pertinence, et clairement j’ai dépassé cet âge. Mais je voudrais qu’il soit entendu par tous les jeunes hommes qui sont “complexés”.

    Savez-vous, ma plus grande honte sexuelle a été ma première relation lorsque j’ai entendu le “ho déjà” ? Les suivantes n’ont pas été beaucoup plus réjouissantes. J’ai toujours trouvé ma bite ridicule au repos, au point que j’en suis complexé dans les douches collectives par exemple ou même au travers de mon maillot de bain, et c’est toujours le cas aujourd’hui. En érection, lors de ces premiers rapports, ce n’était pas beaucoup mieux, je n’osais pas “taper dedans” parce que j’aurais éjaculé tout de suite, j’essayais donc de me faire tout petit pour ne rien sentir, ce qui était décevant pour elle, d’autant plus qu’au final, je jouissais quand même aussi rapidement et qu’elle n’avait même pas eu le temps de gémir avant que ma bite redevienne tout flasque.

    Savez-vous que cette fille est devenue ma femme … et pour tout vous dévoiler, nous avons eu une vie sexuelle de dingue ! On ne peut pas baiser sans qu’elle ait au moins trois ou quatre orgasmes … avant moi … que je la sodomise … et quand je me démène, ma bite tape au fond de sa chatte, elle me demande d’y aller plus doucement. Je peux même dire qu’à chaque fois elle me dit que je suis terrible.

    Auriez-vous pu le croire en lisant le début de mon récit ? Je n’ai pourtant rien fait de spécial. Je n’avais aucune expérience sexuelle. J’ai découvert le clito. J’ai découvert qu’on pouvait le lécher. J’ai découvert le point G que j’atteignais avec mes doigts. J’ai découvert ce qu’était un orgasme féminin. J’ai découvert que ce n’était pas ma bite qui lui faisait du bien, mais mon pubis sur son clito. J’ai découvert qu’elle pouvait être fontaine. J’ai découvert que ma bite en érection n’est pas si petite que ça, question de position. J’ai découvert que son plaisir apparemment physique ne trouvait pas sa source dans les actes, mais bien dans les fantasmes. J’ai découvert qu’une femme qui se sent belle est un vrai canon ! J’ai découvert que l’acte d’amour (la baise si vous préférez) se prépare pendant toute une journée…

    J’ai même découvert que ses précédents étaient de meilleurs coups que moi … et c’est moi qui l’ai eue !

    J’ai découvert milles choses, j’en découvre encore aujourd’hui. Tu as raison Pénélope, ce n’est pas une fatalité. Merci de la part de tous ceux qui t’aurons fait confiance, ils sauront un jour que tu avais raison.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This