1. Histoires de Sissy
  2.  ▶ Ma première orgie

Ma première orgie

par Histoires de Sissy

Cette bouche qui jouait avec ma petite chatte de sissy ne faisait que me préparer à plus, puisqu’une queue s’empressa de pénétrer mon orifice à plaisir, humidifié avec de la salive.

Cette queue s’enfonça jusqu’à la garde en moi, et un gémissement de plaisir me fit lâcher le sexe de Nicolas qui prenait toute la place dans ma bouche.

Le dard de cet homme ne resta pas longtemps à l’air libre puisque Candice vint s’empaler dessus. A côté de moi, Jenna se posa sur le dos, jambes relevées, et se fit prendre par Pénélope, montée d’un gode-ceinture.

La chambre résonnait des plaisirs de chacun et elle se parfumait d’une odeur de sexe des plus enivrantes !

Candice se mit à jouir sur la queue de Nicolas, alors que Jenna gémissait des coups de gode ceinture de Pénélope ! Ma bouche ouverte par le plaisir que me donnait, celle qui j’imaginais être Alexandra, attira la queue de Nicolas.

Elle avait un gout de queue, mais surtout celui de Candice, qui avait mouillé à flot dessus, un vrai régal !

Lucie quitta un peu son mari, pour aider Pénélope à ravager Jenna de plaisir, sa bouche se colla au sexe de cette sissy et ses mouvements étaient si intenses qu’on pouvait deviner qu’elle voulait la sentir exploser dans sa bouche !

Moi, j’étais au paradis, dévorant une queue au rythme de celle qui me baisait de plus en plus vite ! Puis, j’ai senti les mains qui me tenaient s’agripper un peu plus, les coups de butoir devenir plus rapides, plus puissants, jusqu’à sentir une explosion de semence bien au fond de moi !

J’étais si excitée que je ne suçais plus Nicolas, je dévorais littéralement sa queue, comme une salope ! Alors, il prit la tête entre ses mains et me baisa la bouche, comme Alexandra venait de faire dans ma chatte, et rapidement, il éjacula.

Quel plaisir de sentir ses jets à répétition et de déguster son nectar chaud et abondant.

Je m’affalais sur le lit, la chatte encore palpitante et ce gout de jus en bouche et je profitais du spectacle de Jenna. Elle se tortillait, elle gémissait de plus en plus, alors que Pénélope qui ramonait ses fesses lui répétant en boucle « jouis, jouis, jouis ». Jenna se mit à hurler et je pouvais voir du sperme s’échapper de la bouche de Lucie qui tenait toujours son sexe entre ses lèvres.

Deux mains m’agrippèrent par les hanches et me remirent à 4 pattes, et Franck me dit qu’il n’allait pas perdre l’occasion de s’occuper de moi.

Je cambrais bien pour lui car j’avais très envie qu’il me prenne, sa queue glissa facilement dans ma chatte lubrifiée par l’éjaculation d’Alexandra !

Il semblait que tout le monde avait joui une première fois, sauf moi alors les filles s’occupèrent de mon cas.

Candice se plaça jambes écartées face à moi, m’offrant sa chatte à lécher, pendant que Lucie et Pénélope se placèrent chacune d’un côté et m’empoignèrent mon « clitoris de sissy » dur comme de la pierre !

Elles commencèrent à me branler vigoureusement !

J’étais en trans, la langue en train d’explorer la chatte de Candice, Franck prenant son pied à me baiser la chatte et les deux filles qui me masturbaient !

Candice montrait qu’elle aimait ce que je lui faisais, car elle se mit rapidement à jouir ! Son orgasme bruyant déclencha une réaction en chaine ! Franck libéra sa semence en moi, en prenant soin d’enfiler son membre au plus profond. Les spasmes de sa queue et la branlette intensive que me faisaient les deux filles m’amenèrent vers un orgasme très puissant.

Je m’affalais à nouveau sur le lit, sentant sous mon ventre et mon torse à quel point j’avais trempé le lit.

Mais même si tout le monde venait de jouir, cela ne mit pas un point d’arrêt à cette soirée.

La joute continua toute la nuit, et c’est vers 6h que l’on s’est endormi les uns sur les autres. Le réveil fut difficile, mon corps me rappela la veille à chacun de mes mouvements. A 15h, j’étais la seule dans cette chambre puant le sexe, à me rappeler cette superbe nuit. Je pris une bonne douche et je suis allé retrouver mes hôtes dans la cuisine pour me servir un grand verre de lait.

Tous les autres invités étaient partis me laissant seule avec les propriétaires. On passa le reste de l’après-midi à parler des plaisirs de ma première « orgie » ce qui fit remonter l’excitation. Alors on remonta mais dans une autre chambre pour faire des cochonneries toute la fin de la journée, tous les 3.

Cette expérience a été pour moi un grand moment de plaisir inoubliable et ce n’est pas pour rien si je retourne dans le nord régulièrement même si ce n’est pas pour un rendez-vous professionnel, mais plutôt pour retrouver mes complices d’orgies et ce couple très accueillant.

Navigue dans cette catégorie

Les podcasts inédits à l'unité ou en packs dans le même univers

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This