1. Pour Sissy
  2.  ▶ 
  3. Histoires de Sissy
  4.  ▶ Julien ou Julie, Chapitre 1

Julien ou Julie, Chapitre 1

par Histoires de Sissy

Je vis dans l’ensemble une vie tranquille. Situation pro stable, pas de relation amoureuse particulière.

Je suis ouvert d’esprit et me préoccupe plus du plaisir que du genre…

J’occupe depuis plusieurs mois un appart sympa dans un immeuble tranquille.

Sur le même pallier que moi vie une famille, les parents et leurs enfants, une nana et un gars, la vingtaine les 2.

On n’a pas vraiment de relations, bonjour quand on se croise et voilà.

Un soir que je rentrais chez moi, en montant les escaliers j’entends une dispute assez soutenue. Je ne comprends pas vraiment ce qui se dit.

Ça semble être deux gars en désaccord. Je croise alors dans les escaliers un gars qui les descends à toute vitesse. Je ne le connais pas.

Arrivé à mon pallier je vois mon jeune voisin assis par terre devant sa porte en larmes.

Ne sachant pas trop quoi faire sur le moment, je commence à me diriger vers ma porte puis finalement vais vers lui :

– vous allez bien ?

Lui en sanglotant : oui, oui j’ai heu, je me suis juste enfermé dehors, la porte a claquée

– vraiment ? vous avez l’air plus mal que juste un problème de porte

– oui, oui, je vais attendre que mes parents rentrent ça va aller.

Voyant l’heure et sachant que ses parents ne rentrent généralement pas trop tôt du boulot (j’entends souvent leur porte se fermer ou vois leurs voitures) je lui dis :

– écoutez je vais pas vous laisser attendre ici sur le pallier, venez attendre chez moi

– non ça ira je vais attendre

– non j’insiste, je vais pas vous laissez là comme ça, alors hop on se bouge.

Du coup je me baisse et lui prend le coude pour l’aider à se lever.

En l’aidant à se relever je remarque, à la lisière de son pantalon un petit bout de de tissus, de la dentelle, rouge et noire, qui semble se glisser entre ses fesses.

Tiens, intéressant !

Je fini de l’aider à se relever et nous allons à mon appart.

Je le fais rentrer et lui dit de s’installer dans le salon.

Je le laisse s’assoir et lui propose à boire. Il accepte la bière que je lui propose.

Je lui ramène et lui dit :

– Au fait moi c’est Jérôme et toi ?

– Julien, merci encore…

– Je t’en prie. Alors, la porte claquée ok, j’ai compris, mais cette dispute c’était quoi ?

– Ho rien, une prise de tête sans importance avec un pote

– Sans importance ? Si peu que tu en as pleuré ?

– Oui bon pas vraiment, c’était mon mec, enfin je croyais qu’il l’était, mais à priori on ne semble pas fait pour s’entendre selon lui

– Je comprends mieux… et en quoi il trouve que vous ne pouvez pas vous entendre ?

– C’est compliqué… disons qu’on ne voit pas tout de la même manière… C’était pas vraiment mon mec non plus, et ça le sera jamais au final

– C’est toi qui te faisais des films au-delà de la réalité ?

– Oui et non. C’est un pote au départ et bon, ben ça fait plusieurs fois qu’on s’amuse un peu tous les deux.. Vous voyez quoi, avec une vidéo etc. on se détendais quoi…

– OK je vois. Mais toi tu pensais que vous amuser, ça voulait dire plus ?

– ben un peu oui, je l’aime bien, et puis on a fait pas mal de truc qui m’ont fait penser que…

– je vois je vois…

– Mais laissez tomber, c’est gênant en plus de parler de ça avec vous

– je comprends, mais au moins d’en parler ça t’a un peu calmé, regardes, tu pleures plus

– C’est vrai, merci, vous êtes gentil

– Et donc vous avez fait quoi qui t’a laissé espérer ?

– Ben heu, là c’est très gênant

– Mais non voyons, lâche-toi

– Ben heu, je l’ai branlé et heu, ben, je l’ai sucé, pas mal de fois

– Ha je vois mieux, après tout, faut pas se priver, tu as raison

– Oui, mais bon, je sais qu’il aime plutôt les nanas, que je le suce c’était pour lui surtout pour se soulager, à défaut de mieux quoi

– oui c’est pas forcément top, mais des fois si ça convient aux deux

– oui mais c’est pas le cas. Il m’a dit plusieurs fois qu’en fait quand je le suce il pense à une nana et qu’une fois qu’il a joui dans ma bouche à chaque fois ça le gênait de me voir moi

– Ha je comprends, ça a dû te vexer un peu

– Oui mais ça m’a donné une idée, pour qu’il parte pas trop vite comme à chaque fois après que j’ai avalé je me suis dit qu’être un peu féminine ça pourrait aider…

– Je comprends mieux alors ce petit string en dentelle, très joli au fait

– Quoi vous l’avez vu ?

– Vu est un grand mot, j’ai plutôt aperçu un bout. Mais je voudrais bien mieux voir

– heu quoi ? vous plaisantez ? et après vous aller me traiter de petite pédale comme il l’a fait ?!

– Ben non, je ferais pas ça. J’aime beaucoup les beaux sous-vêtements, montre-moi, je te dirais si tu as bien choisi.

Tout en disant ça, je me lève et le fait aussi se lever.

– Aller enlève ce pantalon Julien

– Bon Ok, mais vous promettez de pas rire d’accord ?

– mais oui t’en fait pas

Julien commence alors à défaire son pantalon et à le baisser très doucement, énormément gêné. Je le vois aussi faire en sorte que son t-shirt cache le maximum.

– Aller soit pas timide montre-moi ça, enlève le T-shirt aussi, ce sera mieux

– D’accord

Il finit d’enlever son pantalon, puis enlève son t-shirt

Je le regarde alors, allure très fine, pour ainsi dire aucun poil sur le corps, il faut reconnaitre qu’avec ses cheveux blonds un peu long il a une allure féminine que je n’avais pas remarqué.

Je le regarde de haut en bas, il a les mains croisé devant, cherchant à se cacher.

– arrête de te cacher je ne vois presque rien.

Il écarte les mains, et je vois ce jolie petit string adorable et très sexy, un très beau choix il faut avouer. Je remarque aussi qu’à l’avant, il n’y a pas grand-chose dans sons sous vêtement, à croire qu’il n’a pas de bite le pauvre

Je le fais un peu tourner sur lui-même. Le string lui moule merveilleusement bien le cul qu’il a rond et ferme. On ne croirait jamais le cul d’un mec.

Je me rassois dans le canapé, il veut faire pareil, mais

– non reste debout, tourne sur toi, c’est vraiment très joli ce que je vois

Je le vois rougir mais tout de même tourner sur lui, doucement, sensuellement

– c’est vrai vous trouvez que c’est joli sur moi ?

– oui le string est joli mais ton corps aussi, il est fait pour porter ces vêtements. Marche un peu que je vois mieux ?

Le voilà qui commence à faire des allers-retours devant moi, et qui naturellement roule du cul, se déhanche, vraiment sexy !

– c’est superbe

Assis sur le canapé, je bande à fond.

– reviens t’assoir près de moi. Tu es vraiment très sexy, il a eu tort ton mec

– c’est plus mon mec toute façon

– c’est vrai, tu es célibataire maintenant

Tout en lui parlant, je passe une main légère sur son dos et de l’autre j’attrape sa main et la pose sur ma queue à travers mon jean

– Si tu veux je peux le remplacer pour que tu n’arrêtes pas de t’amuser

– heu ben je sais pas

– Tu étais amoureux ?

– ben je sais pas, je crois pas complètement

– Alors c’est pas grave

Tout en lui parlant j’avais sorti ma queue du pantalon et sans s’en rendre compte il me l’avait prise en main et commençait à me branler

– regarde, ton corps le fait de lui même

– oui c’est vrai, en plus j’avoue j’aime faire ça

– alors t’arrête pas

J’enlève complètement mon pantalon pour lui laisser le champ libre.

– Et si tu me montrais ce que tu sais faire avec ta jolie bouche ?

Sans rien dire il se penche, donne de petits coups de langue sur mon gland, lèche ma queue de haut en bas, lèche mes couilles généreusement, puis remonte doucement et engouffre ma queue, tout doucement, remonte un peu puis redescend jusqu’à la moitié.

Il la lâche et tout en continuant de me branler me dit :

– Elle plus grosse que celle de Mickael, la sienne je pouvais la prendre facilement entière mais là c’est pas facile

– Allons j’ai pas une queue aussi énorme que ça, je suis pas prétentieux elle est normale. Continu tu fais ça bien et tu vas arriver la prendre entière.

Je n’ai pas le temps de finir ma phrase qu’il l’a de nouveau en bouche, et là bien plus goulument, il descend, remonte, redescend et à chaque fois un peu plus bas.

Je pose ma main sur sa tête et à chaque fois qu’il descend je le force à aller un peu plus loin. Au bout d’un moment il l’a à chaque passage en entier, et sans que je l’aide.

Je le laisse faire, il a l’air mort de faim, il me la bouffe complètement. A un moment il se redresse, se lève en m’exposant bien ses fesses, puis vient se mettre à genoux entre mes cuisses.

Il recommence à me branler, me lèche les couilles, les gobent doucement, puis revient me sucer, comme un affamé. Il salive à fond, me pompe le gland, glisse sa langue dans mon urètre, puis pompe et pompe.

Je l’entends couiner de plaisir, tout en me suçant il me regarde dans les yeux, à ce moment on dirait vraiment une petite femelle docile.

Je lui attrape alors la tête des deux mains et je rythme ses vas et viens. Au début il résiste un peu puis se laisse faire et il me laisse littéralement lui baiser la bouche.

Plus je le fais aller et venir plus il couine, tout en se trémoussant sur ses genoux, remuant des fesses.

Je finis par lâcher la purée, les premières giclées en partie au fond de sa gorge, sur sa langue et la dernière part en travers de son visage.

Pendant que je lui inonde la gorge et la langue je l’entends gémir encore plus. Je lui dis alors tout simplement

– Avale tout

Sans répondre je le vois déglutir et y prendre du plaisir. Je ramasse le sperme qu’il a sur le visage du bout du doigt et lui tend

– tiens il en reste

Sans hésiter il gobe mon doigt et le nettoie

– nettoie bien ma queue maintenant

Encore un fois, il s’exécute. Il me la lèche de partout, me resuce un peu. Descend avec sa langue jusqu’à la base de ma queue.

– Je n’ai pas eu le temps de me doucher descend pas trop

Il me regarde avec un sourire coquin et timide

– Avec le pied que j’ai pris je m’en fou

Il descend alors et glisse sa langue entre mes fesses. Cherche à me lécher, je dois avouer que c’est très bon.

– C’est bon tu peux arrêter. Tu suce comme une reine, je ne comprends pas qu’il t’ai jeté comme ça. Et lui il te suçait ?

– Merci, j’aime beaucoup ça alors je m’applique hihi. Non il refusait mais toute façon ça m’intéresse pas vraiment, déjà j’ai pas grand-chose à sucer et je viens très vite quand je me touche. Et puis j’arrive à jouir sans ça, comme maintenant.

– Ha bon ? Montre-moi ça

Il se relève et je remarque une grosse tâche sur son string. Il le descend timidement et effectivement je vois une toute petite bitte avec une goutte de sperme au bout.

– C’est presque plus un clito qu’une bitte que tu as

– Hihi oui c’est vrai, je me suis jamais dit ça.

– Tu as encore une goutte au bout, nettoie-la

Il la ramasse du bout du doigt et l’avale directement.

– Tu aimes vraiment ça, le sperme, sucer

– Oui c’est vrai. Et là, votre queue, elle était encore meilleure. Et votre sperme a encore meilleur gout !

– Et bien tant mieux, t’en fait pas, je suis prêt à t’en donner d’autre !

– Hihi c’est gentil

– Tu as beaucoup d’autres lingeries sexy comme ça ?

Tout en disant ça, je me lève et passe doucement ma main sur ses fesses, laissant trainer un doigt dans son sillon.

– Il est à ma sœur, je lui ai piqué pour faire la surprise à Mickael.

– Elle a bon gout ta sœur. Et elle est jolie aussi, comme toi, vous êtes sexy toutes les deux

– tous les deux vous voulez dire

– Non, non, toutes les deux, regarde-toi, une vraie petite femelle en chaleur, et super sexy la meuf !

– Hihi

– D’ailleurs je trouve que Julie t’irait mieux que Julien

– Heu vous pensez ?

– Oui. Ta sœur elle n’est pas souvent là je crois ? Comme tes parents ?

– non, ma sœur elle fait ses études loin et revient que quelques Week end. Et mes parents travaillent

– Du coup tu en profites pour piquer ses habits à ta sœur ?

– Juste une ou deux fois, un string.

– Elle a de belles choses ?

– Oui elle aime les dessous sexy

– Tant mieux, tu vas pouvoir me faire des défilés

– Hihi quand même

Tout en lui parlant je continuais de lui caresser le cul et mon doigt insistait de plus en plus sur son trou. Il ne s’en rendait pas compte je crois mais il poussait même sur ma main.

– tu as l’air d’aimer mon doigt

– oui…

– Il est aussi passé par là ton ex ?

– Non, c’est jamais aller aussi loin

– Un autre mec ?

– Non plus…

– Humm, c’est tout neuf alors. Et toi tu joues avec parfois ?

– ça m’arrive quelquefois avec un doigt

– Comme ça ?

Je lui glisse doucement mon majeur dans le cul et je l’entends gémir et soupirer

– ouiii

– et tu aimes de toute évidence

– ouiii

– Et tu as encore faim

Pendant ce temps je re bandais plein pot et Julie me branlait doucement.

– Je crois oui

– Tu ne t’en es pas rendue compte, mais pendant que tu jouissais comme une petite chienne, tes parents sont rentrés. Ils t’ont même sûrement entendu jouir

– ho, mince, il faut que j’y aille alors

– Oui mais d’abord, tu vas me sucer encore une fois

Sans hésiter, Julie s’est mise à genoux, devant moi debout et a engouffré ma queue d’un seul coup. Plus besoin de la guider elle y va à fond.

Pendant qu’elle me pompe :

– tes parents rentrent aussi tard demain ?

Elle lâche ma queue

– Oui

et replonge direct

– Bien et toi tu es là toute la journée

– Oui

– Bien, ça tombe bien je suis en congés demain

Elle ne dit rien, mais s’applique à me sucer à merveille

– demain matin je viens chez toi et on va regarder ce que ta sœur a comme beaux habits pour toi

Je la vois sourire sans sortir ma queue de sa bouche. Elle semble tellement contente qu’elle y met encore plus d’ardeur ce qui me fait lui gicler encore une fois tout au fond de la gorge.

Elle boit tout ce que je lui envoie et sans que je lui demande me nettoie totalement la queue. Entre deux coups de langue elle me glisse un petit

– Merci, vous me faites du bien

Et elle finit de nettoyer ma queue

Quand elle semble avoir terminé, elle reste là, à terre, telle une petite fille timide.

– Lève toi

Je lui passe la main sur le cul, et met un doigt au fond

– demain on aura plein de temps ensemble.

Elle passe ses bras à mon cou et se laisse doigter

– On aura le temps de te faire apprendre plein d’autre choses

Pendant que je la doigte je remarque quand même que quand elle bande sa queue est un peu plus grosse. Ça fait une bosse dans son string, dommage ça gâche un peu l’image.

et je la sens faiblir des jambes d’un coup, pousser un gros gémissement

– Annhhh

et je vois une nouvelle tâche se former. Elle a joui de mon doigt.

A bout de souffle Julie me regarde dans les yeux

– Merci…

– Aller, rhabille-toi.

Elle remet son pantalon et son t-shirt

Je suis à ta porte demain à 8h. Je veux que tu sois lavée, que tu sentes bon, de partout

– D’accord

– tu comprends ce que je veux dire par partout ?

En disant ça je lui main la main au cul

– Oui je crois

Je lui tends le doigt que je lui ai mis

– Car tu vois, il est propre c’est bien, mais il sent un peu, suce-le

Elle le prend en bouche et grimace légèrement, mais je lui enfile un peu plus au fond de la bouche.

– Pour être sûre que tu sois propre, tout ce qui sort de ton cul, repasse ensuite par ta bouche, ok ?

– Oui

– Aller file, et ne te tripote pas cette nuit.

– D’accord. Merci encore, c’était vraiment…. bon

– Au fait, quel âge tu as exactement ?

– J’ai eu 18 ans il y a 2 mois

– Parfait, a demain.

Navigue dans cette catégorie

Les podcasts inédits à l'unité ou en packs dans le même univers

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Novembre, le mois BBC

Image de la catégorie de Big black cock, histoires érotiques et pornaudio pour amateurs de BBC

La boutiK de Mp3

Image de la boutik de Mp3 et pornaudio sissy joi cei cocu également les sissytrainer sissyhypno de même que les cuckoldtrainer par fabrikafantasmes.

Interprètes et auteurs

Lucie  | Pénélope  |  PlumeCaprice  |  FabriKa   |   Nelly   |   Candice   |    Alicia 

Les t-shirts coquins

Image de produits de la boutique de tshirts coquins aux motifs réalisés par FabriKafantasmes

Nuances libertines, notre partenaire créateurs de bijoux coquins.

Le groupe Facebook pour les cocus

Image du groupe des cocus et candauliste sur facebook

Mes bons plans Sexshop

Image de la newsletter pour le https://sexshop.fabrikafantasmes.com/

Pin It on Pinterest

Share This